• Conseils gratuits : 04 78 41 79 31 - Du lundi au samedi de 9h30 à 18h00
Mon panier

Livraison en France offerte

Aller au contenu principal »

BIEN CHOISIR SES BOTTES DE BATEAU :

Avoir les pieds mouillés et froids, tout le monde déteste ça… surtout sur un bateau !  Pour éviter ce désagrément et conserver vos pieds bien au sec et au chaud à chaque sortie en mer, il suffit d’investir dans des protections thermiques adaptées. C’est-à-dire ? Pour en savoir plus, suivez le guide Nautisports.com !


> Adapter ses bottes à sa pratique

Vous pratiquez la navigation de manière occasionnelle (voile, croisière) ?
Privilégiez des bottes classiques en caoutchouc, abordables et quasiment étanches à vie.
Leurs qualités :
-    Adhérence (semelle extérieure antidérapante avec rainures ou stries)
-    Imperméabilité
-    Maintien (serrage au niveau du mollet)

Vous naviguez régulièrement, voire de manière intensive (croisière, régate) ?
Le critère de respirabilité est essentiel. Aussi, préférez des modèles de bottes imperrespirants (imperméables et respirants), plus légers et confortables.
Leurs qualités :
-    Adhérence (semelle extérieure antidérapante avec rainures ou stries)
-    Imperméabilité
-    Maintien (serrage au niveau du mollet)
-    Souplesse (semelle alvéolée pour un meilleur amorti, par exemple)
-    Protection (surélévation de la chaussure, renforts au talon et au-dessus du pied…)
-    Respirabilité (doublure interne en Gore-tex ou en cuir)


> Attention à la pointure !

Pour plus de confort, choisissez toujours des bottes d’une pointure supérieure (1 taille, voire 2 selon les modèles et les marques) à votre pointure habituelle.

En effet, si vos pieds sont trop serrés dans les bottes, ils se refroidiront plus rapidement et vous vivrez de manière moins agréable vos déplacements sur le bateau.


> Conseils + Nautisports

-    En complément de vos bottes, équipez-vous de chaussettes en tissu Coolmax® ou en matières synthétiques (polypropylène, polyamide) : chaudes, confortables, elles sèchent également très vite. Pratique !

-    Pensez aussi à équiper vos bottes de guêtres amovibles : étanches et coupe-vent, elles s’avèrent très utiles pour rester au sec en cas de mer formée ou de conditions climatiques difficiles.

-    Le port des bottes est déconseillé pour la pratique du dériveur. Préférez des botillons ou des chaussons plus légers en néoprène.