• Besoin d'aide ? 04 78 41 79 31 (Lundi au vendredi 9h-12h et 14h-17h)
  • Contactez nous
  •  
  •  
Image Connexion / Inscription
Filtre
Marque
Couleur
Prix
Sexe

Mouillage

Articles 145-164 sur 165

par page
Par ordre décroissant
Page

Articles 145-164 sur 165

par page
Par ordre décroissant
Page

Réussir son  mouillage

Vous avez un bateau ? Vous souhaitez réaliser son mouillage dans les lignes qui vont suivre nous allons vous expliquer comment réussir étape par étape  son mouillage. 

Le mouillage qu’est-ce que c’est ? 

Quand on parle de mouillage qui vient du verbe mouiller c’est l’action de maintenir son bateau à l’ancre. 

On utilise plus le mouillage pour un mouillage forain mais il faut savoir que l'on peut aussi faire un mouillage quand les voiles ou le moteur ne fonctionnent pas. 

Réussir son mouillage

Le mouillage simple : 

Pour réussir le mouillage simple il faut suivre les étapes suivantes :

  • Choisir une crique à l'abri des vents dominants car cela vous permet de vous appareiller  aisément et d’éviter les courants forts et  d’avoir une profondeur réduite.

  • Munissez-vous de gants et de potes pour éviter tout risque de blessures

  • soyez prudent en arrivant face au vent Il est au courant et au courant

  • Déplacer le point choisi de la longueur de chaîne voulu

  • Casser l’erre

  • Faire une évaluation de l’évitage du bateau

  • Mouillez en faisant marche arrière

  • Filez la chaîne (3 à fois la profondeur)

  • Étalez une fois la longueur de chaîne voulue

  • Vérifiez que le bateau ne chasse pas

  • Au mouillage vous devez porter de jour, les marques,une boule noire. De nuit, les feux  obligatoires, un feu blanc visible à 360°

Il existe cinq différents types de mouillage :

  • Le mouillage affourché : 

Pour ce type de mouillage les enfants sont mouillés à plus de 90° l’une de l’autre ce qui va permettre de limiter le rayon des vidage il est conseillé de ne pas pratiquer ce type de mouillage par mauvais temps 

  • Le mouillage embossé : Le mouillage embossé consiste à mouiller une ancre par l’avant (éventuellement à terre) et une autre par l’arrière. 

  • Le mouillage en barbe 

Le mouillage en barbe consiste à mouiller la première encre, culer sur une vingtaine de mètres et mouiller la seconde, filer la longueur désirée

  • Le mouillage Empennelé

Pour faire ce type de mouillage il faut repasser sur l’encre principal une deuxième ligne de mouillage qui a une longueur supérieure à la profondeur afin de pouvoir remonter la première entrée pendant que l’autre est encore au fond. Il est conseillé d’utiliser ce type de ménage par mauvais temps

Conseils pratiques 

  1. Jeter l’encre avec précision

  1. Toujours placer le bateau face au vent et laisser filer l'ancre à la verticale jusqu’à ce qu’elle atteigne le fond. S' il n’y a pas de vent il vous faudra effectuer une marche arrière pour pouvoir bien fixer l’ancre au fond. Il faut compter trois fois la hauteur d’eau pour la chaîne et penser à bien attacher le mouillage à un taquet dit le bateau. 

  1. Lorsque le mouillage en plus il faut descendre et mettre un post lécher le bas pour faciliter le retour à Bourg au cas où un membre de l’équipage se retrouverait dans l’eau.

  1. Vérifier l’accrochage de l’ancre vous pouvez le faire de façon : soit d’utiliser le GPS afin de confirmer que la vitesse est nulle ou soit de prendre un repère au loin et de le fixer quelques secondes. 

  1. Tenez compte des marées lors du processus de mouillage.

En conclusion le mouillage peut-être réussie en respectant toutes ces étapes cependant retenez que plus le mouillage sera long, plus cela affaiblit l’angle de tir et engendrera une tenue plus efficace de l’ancre.