• 04 78 41 79 31 (Appel Gratuit)
  • Contactez nous
  •  
  •  
Français
  • English
Image Connexion / Inscription

Amarrer Bateau : Comment bien amarrer son bateau ?

Bien amarrer son bateau à quai

Bien amarrer un bateau à quai ?

Bien amarrer un bateau passe par l'utilisation d'équipements adaptés et l'application de ses connaissances sur les techniques d’amarrage. L'amarrage d'un bateau est l’étape cruciale lorsque vous rentrez de votre balade journalière ou que vous faites une halte lors de celle-ci. Amarrer un bateau consiste à le fixer contre un quai ou un ponton, grâce à un cordage spécialisé appelé amarres . Ces amarres s'attachent en principe sur les bittes d'amarrages présentes sur le quai, ou sur des anneaux prévus à cet effet. Amarrer est en fait une façon de garer son bateau.

Elle est d’autant plus importante que c’est celle qui va permettre de garder votre bateau en sécurité et stable à quai. Pour assurer ainsi la sécurité de votre voilier, catamaran etc…vous devez prendre connaissance des techniques et équipements impératifs pour réaliser un amarrage de qualité !

Le pare-battage, un élément indispensable pour amarrer

Le pare-battage, autrement appelé « bourrelet de défense », est l’élément principal qui va protéger la coque de votre bateau des mouvements et des vagues le poussant sur la bordure du ponton, ou sur le bateau de votre voisin de quai. A titre d’exemple, sur un bateau de 8 mètres, ces équipements gonflables sont à positionner vers le centre du bateau, tous les 2.5 mètres. Quoi qu’il arrive, votre bateau doit détenir au minimum 6 pare battages. Pour une efficacité optimale, ces objets gonflés doivent impérativement mesurer en hauteur 2/3 de la hauteur du franc bord, autrement dit la distance verticale entre la ligne de flottaison et le quai.

Les meilleurs pare-battage du moment :

Enfin, pour que votre matériel de protection soit au maximum de sa capacité, il est recommandé de vérifier la pression 1 à 2 fois par an. Pour effectuer ce contrôle, vous pouvez utiliser un manomètre ou bien mesurer la circonférence du produit comme pour le cas du Pare Battage Performance Bicolore Plastimo . Voici donc les préconisations pour la pression de votre équipement :

  • Pare battage standard 0.15 à 0.2 bar
  • Pare battage sphérique 0.15 à 0.2 bar
  • Bumper 0.07 à 0.10 bar

Conseil : selon la position d’amarrage pour laquelle vous optez, il est possible d’installer une défense de poupe pour éviter des chocs trop brutaux lors de l’amarrage. D’autant plus si votre voisin amarre à couple de votre bateau, ce dernier sera protégé au maximum

Quel cordage d’amarrage choisir pour bien amarrer un bateau au mouillage ?

Ensuite, il existe différents modèles de cordage qui, notamment, disposent d’un œil épissé permettant d’amarrer votre embarcation. A titre d’exemple, le Cordage D’Amarrage Polypropylène DMR Malo Motion  fait partie de la catégorie des cordes permettant d’amarrer un bateau. On retrouve également des amarres plombées telle que l’ Amarre Plombée Malo Motion ou la Bosse De Mouillage Plombée Plastimo . D’autres produits telles que les bosses d’amarrage et de mouillage permettent de stabiliser votre bateau à quai.

D’autre part, un accessoire utile et intéressant pour votre bateau peut venir accompagner votre amarre. Il s’agit des ressorts.

Les meilleures cordes d'amarrage du moment :

Comment choisir ses ressorts d'amarrage pour être en sécurité ?

Il existe différents type de ressorts. Les ressorts galvanisés, les ressorts en caoutchouc, ceux en acier inoxydable, et, les silencieux. Aussi appelés « Amortisseurs », ces équipements bateaux assurent l’absorption des chocs, comme leur nom l’indique. Voici donc en illustration ces 4 types d’amortisseurs bateaux.

D'abord, tous les marins doivent savoir distinguer les 3 types d’amarres qui stabilisent un bateau lors du mouillage. On retrouve donc en premier les pointes, qui sont des cordages positionnées en direction de l’extérieur. Viennent ensuite les gardes, qui se croisent de l’avant vers l’arrière et inversement. Enfin, le troisième type d’amarre est appelé les traversiers. Ceux-ci sont perpendiculaires au bateau. Ils ne sont pas obligatoires pour le mouillage de votre bateau. Cependant ces cordages viennent renforcer la stabilité de votre navire sur l’eau.

Les 5 meilleures positions pour amarrer un bateau au ponton

« Alongside » ou le long du quai

Il s’agit d’un amarrage au sein duquel votre voilier ou autre est parallèle au quai grâce à 4 amarres. Celles-ci sont positionnées comme sur l’image suivante :

Position d'amarrage Alongside

Poupe à quai

Comme son nom l’indique, le marin se gare dans le port avec la partie arrière de son bateau perpendiculaire au quai. Dans cette position, à l’avant le véhicule flottant est maintenu par un coffre*, une ancre ou une pendille. Tandis qu’à l’arrière il est accroché à des bittes, des taquets à l’aide d’une aussière d’amarrage. De plus pour stabiliser au maximum celui-là, vous pouvez ajouter des amarres venant se croiser comme sur la photo suivante :

  Position d'amarrage Poupe à quai

*PS : Un coffre est une bouée flottante reliée à un poids mort immergé au fond de l’eau. Une pendille est un cordage ou une chaîne relié(e) à une chaîne mère fixée à un poids mort.

Amarrer à couple d’un autre bateau

Il s’agit tout simplement d’amarrer en attachant ses amarres sur les taquets d’un bateau collé au quai. Néanmoins, il ne faut pas négliger l’attache d’amarres sur le quai. Cela permet de démultiplier la pression exercée sur le voilier déjà stabilisé à quai.

Position d'amarrage à couple

Sur un « catway »

Un « catway » est une petite plateforme supplémentaire flottante, qui vient se située perpendiculairement par rapport au ponton ou quai principal. L’amarrage se réalise de la même manière que sur un quai, avec les 3 types d’aussières d’amarrage (Pointes, Gardes, Traversières) évoquées ci-dessus.

Voici donc une illustration pour savoir comment amarrer un bateau sur un catway :

Position d'amarre sur un catway

Concernant ces cordages, les deux pointes avant permettent la stabilité de ce côté-là, et l’ajustement de la distance entre le bateau et le quai. Ensuite la garde arrière vient maintenir votre navire au plus proche du catway. Puis la garde avant vient immobiliser définitivement votre plaisancier. Enfin, l’utilisation de traversiers permet de faciliter l’embarquement et le débarquement en gardant votre bateau au plus près du catway.

Sur un coffre

Placé en dernier dans ce guide, l’amarrage sur un coffre est une solution rare et utilisée le plus souvent par de grands navires. Pour réaliser cette opération, un petit bateau est utile pour guider le navire lors de la phase d’amarrage. Ce petit modèle transporte donc les aussières jusqu’au coffre d’amarrage. Lorsque vous amarrer ainsi, la vitesse et le sens de déplacement de votre bateau doivent être identiques à ceux du navire afin d’éviter la bascule du petit bateau à cause d’aussières trop tendues.

Néanmoins, si vous possédez un voilier ou même un petit gabarit de bateau, vous pouvez également tenter un amarrage sur un coffre, c’est-à-dire une bouée stabilisée par un poids mort.

Enfin, pour réaliser tout type d’amarrage, il est nécessaire d’avoir un bon matériel d’amarres et de savoir nouer des nœuds tenaces

 

Découvrir les amarres Malo Motion

 

Quels nœuds d’amarrage pour amarrer un bateau ?

Ce sont ces techniques de serrage de corde qui permettent d’assurer le stationnement de votre bateau à quai. Il convient donc de connaitre les 4 principaux nœuds de cordage avant de prendre le large.  Les voici :

Nœud de taquet

Comme indiqué dans son nom, le nœud de taquet permet de fixer votre amarre un taquet. Il s’agit d’un tour de mort, qui s’accompagne ensuite d’un croisement en huit, et enfin se termine par une demi-clé inversée.

Un tour mort est un tour autour de l’élément auquel est accroché le cordage. Avec cette simple manipulation le bateau est bloqué. Le nœud d'amarrage sur taquet est le plus populaire pour amarrer un bateau.

  Comment faire un nœud de taquet facilement ?

Récapitulatif :

  1. Faire un tour mort autour du taquet
  2. Faire un huit
  3. Réaliser une boucle pour qu’elle soit parallèle à celle déjà existante au-dessous
  4. Serrer (Fin)

Nœud de cabestan

Ce nœud d'amarrage appelé nœud de cabestan est idéal pour accrocher un pare-battage ou pour amarrer sur une bitte. Ce nœud nécessite une tension maximale, puisque son défaut est qu’il a tendance à glisser. Privilégiez donc une demi-clé en fin de serrage pour fixer le tout.

Comment faire un nœud de cabestan facilement ?

Récapitulatif :

  1. Faire un tour mort
  2. Faire de nouveau un tour mort qui vient passer dans la boucle créée par le premier tour.
  3. Serrer (Fin)

Nœud de chaise

Ce nœud est typiquement celui que vous pourriez être amené à réaliser sur votre amarre. Il s’agit tout simplement de réaliser une boucle solide et ferme.

Comment faire un nœud de chaise facilement ?

Récapitulatif :

  1. Faire une boucle. Celle-ci doit se diriger vers l’extérieur, soit vers la droite. Le dormant passe en-dessous du courant.
  2. Faire passer le courant dans la boucle par le dessous. Vérifier qu’il sorte bien de celle-ci.
  3. Enfin, contourner le dormant pour revenir dans la première boucle.
  4. Serrer (Fin)

Le tour mort et deux demi-clés

Parce qu’un tour mort et deux demi-clés ne vous laisseront jamais tomber si vous partez en mer sans grandes connaissances, ce nœud est le plus simple à retenir et à réaliser. En effet, il se construit et se largue très facilement, et ce malgré la tension qui sera exercée sur lui. Deux nœuds classiques suivent le tour mort, c’est ce que l’on appelle deux demi-clés. A utiliser sur votre bateau, ponton, et pour attacher vos pare-battages.

Comment faire un tour mort et deux demi-clés facilement ?

Récapitulatif :

  1. Faire un tour mort autour du point d’attache
  2. Faire une demi-clé et serrer pour bloquer le tour mort
  3. Réaliser une nouvelle fois une demi-clé
  4. Serrer (Fin)
 

L’équipe Nautisports

Comment bien choisir ses amarres ?