• Besoin d'aide ? 04 78 41 79 31 (Lundi au vendredi 9h-12h et 14h-17h)
  • Contactez nous
  •  
  •  
Image
Connexion / Inscription

Comment Bien Choisir Sa Combinaison Néoprène ?

Bien choisir sa combinaison néoprène

BIEN CHOISIR : la combinaison néoprène

Que ce soit pour une session surf, une sortie en dériveur ou pour la pratique du longe-côte, le but de la combinaison néoprène reste le même : conserver votre corps à température. Ne prenez pas la combinaison la plus chaude possible car cela entrainera un risque de surchauffe, qui peut être bien plus problématique. Notez qu’une combinaison néoprène n’est pas étanche. Elle laisse passer un peu d’eau qui se réchauffe au contact de votre peau, ce qui permet de garder votre corps à température. Pour profiter d’une bonne expérience en mer, de nombreux types de combinaisons néoprène existent, en différentes épaisseurs et matières. Les types de combinaisons néoprènes les plus courants sont les drysuits, les combinaisons intégrales, les combinaisons classiques, les long john, les overknee et les shorty.

Quelle combinaison en fonction de la température de l’eau ?

Le point le plus important à prendre en compte est la condition d’utilisation dans laquelle vous porterez votre combinaison. La combinaison que vous choisirez sera différente selon si vous comptez naviguer en hiver, en été ou en mi-saison. Suivant les saisons, la température de l’eau varie. Les conditions météorologiques spécifiques à votre localisation quand vous serez à l’eau est aussi à surveiller de près.
Soyez donc vigilant au type matière de votre combinaison que vous choisirez, car cela aura un impact sur la façon de vous protéger face au climat et aux intempéries. Les modèles vont de la combinaison sèche entièrement étanche aux modèles semi-secs d'épaisseurs de néoprène variées. D’autres combinaisons comme les lycras vous protégeront simplement des frottements et des rayons UV. Notez que le néoprène est également utile pour protéger des chocs et pour mieux flotter.

Il va donc falloir choisir le type de néoprène le plus adapté à votre pratique afin de profiter de votre sortie en mer, et éviter de la subir à force d’inconforts. Deux types de néoprènes existent sur le marché : le jersey et le mesh. Le jersey, dont le revêtement ressemble à du tissu, offre souplesse, confort et résistance. Sa protection contre le vent est toutefois limitée. Le mesh, lui, offre est un revêtement plus lisse et caoutchouteux qui va particulièrement bien protéger du vent mais il est plus fragile.

Comme vous vous en doutez, les meilleures combinaisons sont composées à la fois de jersey et de mesh. Le jersey vous offrira donc plus de souplesse et de résistance dans les zones sensibles (jambes, fesses, bras) , tandis que des panneaux en fine mesh au niveau du dos et du torse permettra de maintenir la chaleur.

Combinaison SècheCombinaison SècheCombinaison Sèche
Combinaison 3/2 Brand Mystic | Combinaison 4/3 Fullsuit Magic Marine | Combinaison 5/3 Thermoskin Suit Gill

Quelle épaisseur de combinaison néoprène choisir ?

Vient alors le choix de l’épaisseur du néoprène. Il dépend essentiellement de la température de l’eau dans votre région,  qui peut varier, on vous l’accorde, en fonction des saisons. Il existe différentes épaisseurs de néoprène chez toutes les grandes marques. Vous retrouverez toujours des désignations à 2 ou 3 chiffres. 5/4/3mm, 4/3mm, 3/2mm... Lorsque l’on retrouve deux chiffres, le premier correspond à l’épaisseur de néoprène au niveau du tronc torse et du dos. Le deuxième chiffre correspond à l’épaisseur de néoprène sur le reste de la combinaison. Lorsque l’on retrouve trois chiffres, le premier correspond à l’épaisseur de néoprène au niveau du tronc, le deuxième chiffre à l’épaisseur de néoprène au niveau des bras et le troisième à l’épaisseur de néoprène au niveau des cuisses. Directement après le choix de l’épaisseur, le choix de la coupe va être primordial. Pour repère, en Bretagne on met en majorité du 5/4/3mm toute l'année (et du 4/3mm en été pour ceux qui ont une seconde combinaison). Une 4/3 peut suffire dans le sud de la France, en ajoutant un top chaud en dessous (Titanium ou polaire). Il n’y a pas de règle prédéfinie et la sensibilité au froid est plutôt personnelle. 

Si vous avez l’habitude de naviguer dans des eaux plutôt tempérées mais que vous souhaitez aussi profiter de votre sport favori en hiver ou mi-saison, n’hésitez pas à prendre une combinaison un peu plus épaisse. Ne pensez pas être gêné par l'épaisseur de la combinaison, les évolutions de ces dernières années sont assez surprenantes et les combinaisons même épaisses sont devenues très souples et très légères.

Si toutefois vous redoutez le froid à en pâlir d’avance, pourquoi ne pas essayer la combinaison sèche entièrement étanche dans laquelle vous restez habillé et au sec avec des vêtements techniques. Ces combinaisons, particulièrement adaptées lorsque les températures chutent sont équipées de coutures étanches, manchons au cou, poignets et chevilles pour une imperméabilité sans faille.

Choisir la bonne épaisseur de sa combinaison néoprène n’est pas chose aisée. Le premier critère à prendre en compte est son épaisseur. Mesurée en mm, c’est elle qui détermine la capacité de l'isolation thermique de la combinaison : plus votre combinaison sera épaisse, plus elle vous tiendra chaud.

Vous remarquerez que sur de nombreux modèles deux chiffres servent à indiquer l’épaisseur. La raison est simple : l’épaisseur du néoprène n’est pas la même sur toute la combinaison. Le premier chiffre indique l’épaisseur de la combinaison au niveau du buste, le second l’épaisseur au niveau des membres (bras et jambes). Une combinaison 5/4 mm est donc épaisse de 5 mm au niveau du buste et 4 mm au niveau des membres.

Si par des températures estivales un simple shorty néoprène suffira, il est indispensable de s’équiper d’une combinaison intégrale lorsque vous prévoyez une sortie en eaux fraiches.

Quelle combinaison pour ma pratique ?

En fonction de votre pratique, il faudra prendre en compte certains critères importants :

  • Pour les surfeurs, il est fortement conseillé de choisir une combinaison plus fine au niveau des membres. Vous aurez ainsi une plus grande liberté de mouvement au moment de la rame, puis du take-off.
  • Pour la pratique du dériveur, nous vous conseillons également une combinaison plus fine au niveau des membres pour faciliter les manœuvres lors des virements de bord notamment.
  • Une combinaison Long John sera parfaitement adaptée à la pratique du kayak comme du stand up paddle, car elle vous offrira une meilleure liberté de mouvement pour pagayer. En cas de forte chaleur, il vous sera également plus simple de retrousser le haut de la combinaison.
  • En ce qui concerne la plongée sous-marine, mieux vaut opter pour une combinaison dont l’épaisseur est la même sur tout le corps. Sous l’eau, le corps se refroidit 25 fois plus vite qu’à l’air libre, il est donc primordial de conserver une épaisse couche de néoprène pour ne pas prendre froid. De plus, l’activité physique n’est pas assez intense pour vous réchauffer, il est donc important de prendre une combinaison plus épaisse que pour les autres activités nautiques.
Néoprène

Quelques conseils pratiques avant de vous jeter à l'eau :

  • Choisissez une combinaison néoprène ajustée

Lorsque vous choisissez votre combinaison néoprène, veillez à ce qu’elle soit très ajustée par rapport à votre corps. Lorsqu’elle est sèche, il est normal de se sentir serré, mais sachez que cette sensation disparaitra lorsqu’elle sera mouillée. En effet, avec l’humidité, le néoprène s’assoupli et il faut éviter que des plis se forment. Ce derniers créeront des prises d’eau qui réduiront l’efficacité thermique et entraineront d'éventuelles irritations. Dans la majorité des cas, vos mensurations ne correspondront pas au cm près à celles du guide des tailles, basez-vous en priorité sur le tour de poitrine, puis le tour de taille.

Qualité du néoprène

Les différences de prix que vous pourrez constater viennent directement du type de néoprène proposé. On vous conseille de choisir du super stretch pour avoir un produit souple et confortable. Les néoprènes d'entrée de gamme ont tendance à provoquer des irritations et à faire des plis

  • Par grand froid, couvrez-vous la tête

Par grand froid, le corps perd plus de 30% de sa chaleur par la tête. Une astuce pour conserver votre corps à température est donc de se couvrir la tête. Pour cela, il existe plusieurs solutions. Les plus efficaces étant le bonnet néoprène ou la cagoule.

  • Les accessoires complémentaires

Au-delà du bonnet ou de la capuche, les accessoires sont également très importants pour compléter votre équipement. Des gants néoprènes seront parfaits pour une sortie plongée hivernale et des gants doigts courts en tissus avec paume renforcées vous permettront de ne pas vous blesser lors des manœuvres en dériveur ou en kite-surf. Si votre combinaison néoprène ne recouvre pas déjà vos pieds, nous vous recommandons l’usage de bottillons ou chaussettes néoprène pour être protégé intégralement face au froid. Cela vaut pour le surf, pour la plongée et pour tous les autres sports nautiques.  On distingue les chaussons des bottillons de kitesurf par leurs formes. Les chaussons s’arrêtent au bas de la malléole tandis que les bottillons remontent au dessus des chevilles. Quelle que soit la fonction du chausson (anti-froid ou protection), prenez-le ajusté, adapté à la largeur de votre pied. Pour les bottillons, un velcro ou une fermeture éclair aide à les enfiler facilement. Moufles ou gants avec la paume ouverte, à vous de choisir. Ces modèles sont très efficaces pour protéger du vent froid sans ajouter une épaisseur sur la paume. Vous conservez le même diamètre de barre en main sans tétaniser. Pour les eaux glaciales, il vaut mieux des gants fermés pour conserver la chaleur, ils sont moins confortables si vous n'êtes pas habitués à cause de la sur-épaisseur entre votre paume et la barre.

  • Pensez à l’alternative combinaison sèche

Si vous pratiquez la voile en dériveur ou le kitesurf par grand froid, il est toujours intéressant d’envisager l’alternative combinaison sèche. Contrairement aux combinaisons néoprènes, les combinaisons sèches sont étanches, donc elles ne laissent pas l’eau pénétrer à l’intérieur. Elles sont souvent portées avec une combinaison polaire intégrale en sous couche et permettent une meilleure isolation face au froid. Comme vu précédemment, le corps refroidi bien plus vite lorsqu’il est mouillé, ce qui fait de la combinaison sèche un allié de taille pour lutter contre le froid.

Combinaison SècheCombinaison Sèche
Combinaison Sèche Pro Zip Gill | Combinaison sèche Magic Marine
 

Comment entretenir ma combinaison néoprène ?

Pour prolonger sa durée de vie, une combinaison néoprène nécessite d'être entretenue. Veillez toujours à ne jamais faire sécher votre combinaison néoprène au soleil, car les rayons UV accélèrent son usure. Ensuite, deux seuls produits suffiront à son bon entretien : du désinfectant et de la colle néoprène. Le désinfectant permet de nettoyer votre combinaison après l’effort et la colle néoprène permet de réparer les petites entailles qui peuvent apparaitre avec l’usure du temps.

Néoprène

En résumé...

Il vous faudra choisir votre combinaison néoprène en fonction de deux principaux critères : la température de l’eau et l’activité que vous pratiquez. Vous pouvez vous reporter pour cela au tableau récapitulatif plus haut sur cette page. Parmi les conseils pratiques que nous pouvons vous donner, le premier est de choisir une combinaison très ajustée, qui s’assouplira lorsqu’elle sera mouillée. Ensuite, n’hésitez pas à compléter votre protection avec des équipements comme des gants ou des bottillons.

Si le froid se fait sentir malgré tout, portez un bonnet, une cagoule ou même une capuche car plus de 30% de la perte de chaleur de votre corps se fait par la tête. Si vous pratiquez la voile en dériveur ou le kite-surf par des températures très basses, n’oubliez pas l’existence des combinaisons sèches, qui pourrons répondre à vos besoins. Enfin, l’entretien du néoprène se réduit à du désinfectant et de la colle à partir du moment où vous la rincez à l’eau clair après chaque utilisation et où vous ne la laissez pas sécher au soleil.

Bonne navigation à tous !

Pour toute question ou renseignement supplémentaire, nous sommes à votre écoute au 04.78.41.79.31.

L'équipe Nautisports.com