• Besoin d'aide ? 04 78 41 79 31 (Lundi au vendredi 9h-12h et 14h-17h)
  • Contactez nous
  •  
  •  
Image Connexion / Inscription

Quels sont les différents types de gilets de sauvetage ?

Il est essentiel de savoir comment choisir un gilet de sauvetage en fonction de ses caractéristiques techniques pour qu'il puisse convenir au mieux à votre pratique nautique et assurer votre sécurité en mer. Chaque catégorie de gilet de sauvetage présente des caractéristiques spécifiques avec des fonctionnements différents.

Les normes de sécurité

Tous les matériels comme les gilets de sauvetage ou radeaux de survie doivent respecter des normes de sécurité et d’homologations internationales. Par conséquent, le port d’un gilet de sauvetage est élément de sécurité obligatoire en navigation. Ces gilets de sauvetage doivent être agréés par la norme CE et conformes à la norme Iso. 

La norme Iso a pour mission de répartir les gilets de sauvetage selon leur niveau de flottabilité qui est formulé en Newton (1 newton correspond à 0,1 kg).

La flottabilité des gilets de sauvetage

Les gilets sauvetage de 50 Newtons sont des gilets d’aide à la flottabilité, souvent utilisés pour une pratique sportive ou un activité côtière peu risquée. Ils sont destinés à une personne consciente et sachant nager. Ce gilet dégage les voies respiratoires, mais ne permet pas le retournement du porteur, il est donc adapté pour des activités en eau calme. Les gilets de sauvetage à flottabilité 100 newtons sont eux conçus pour tout type de navigation côtière. Ces gilets ont souvent un fonctionnement automatique. En 100 newtons, vous retrouverez majoritairement des gilets de sauvetage hydrostatiques à utiliser pour de la navigation côtière. Ils sont capables d’assurer le retournement en 10 secondes et sont souvent recommandés pour les enfants de plus de 30 kg.

Viennent ensuite les gilets de sauvetage à flottabilité 150 newtons qui sont généralement conçus pour la navigation côtière et semi-hauturière, à l'image des gilets Pilot 165 Plastimo et Vito 170N Hammar Spinlock. Ce sont aussi des gilets hydrostatiques. Ce type de gilet de sauvetage est adapté pour les personnes à partir de 40 à 50 kg, selon les modèles, et assure le retournement en 5 secondes. Les gilets à flottabilité 275 newtons sont considérés comme les plus performants et se destinent à un usage professionnel. Avec ces modèles, le retournement se fait en moins de 5 secondes et la flottaison est garantie pour tous même dans des conditions extrêmes.

Les gilets 275 Newtons sont disponibles en deux types au choix : les gilets hydrostatiques ou les gilets automatiques à pastille de sel. Ils sont adaptés à la navigation hauturière et professionnelle, comme le Gilet Deckvest Vito 275N Hammar Spinlock utilisé sur le parcours de la Volvo Ocean Race. Le choix de la flottabilité du gilet varie selon le type d’activité, le poids et la taille du pratiquant.

Les différents types de gilet de sauvetage et leurs caractéristiques

Les gilets en mousse ont la capacité de retourner idéalement le porteur sur le dos quelle que soit la situation. Ces gilets ont la particularité d’assurer une flottaison permanente, ils ne sont donc pas gonflables. Par conséquent, les gilets en mousse sont très encombrants et empêchent la liberté des mouvements en navigation. Le gilet de sauvetage Trophy 50 N Plastimo est un exemple parfait de gilet en mousse.

Le gilet automatique, ou gilet à pastille de sel dispose d’un fonctionnement spécifique très performant. En effet, ce type de gilet de sauvetage se gonfle automatiquement au contact de l’eau. Ce système se déclenche lorsque la pastille de sel à l’intérieur du gilet est dissoute. Ainsi, le dispositif est activité uniquement lors de l’immersion totale du porteur. Sur le marché le modèle Sailsafe Inshore Helly Hansen est un incontournable des gilets automatiques à pastille de sel. 

Le gilet de sauvetage hydrostatique est aussi un équipement automatique formidable. Ce gilet se gonfle automatiquement au contact de l'eau, par le dispositif innovant Hammar. Ce système détecte la pression de l'eau pour déclencher le gonflement du gilet. Aujourd'hui, le gilet de sauvetage automatique 165 N Argos avec harnais 4Water est réputé pour son excellent système Hammar.

Les gilets automatiques sont considérés comme les plus performants du marché. Ce type de modèle apporte confort et liberté pour tous. De ce fait, ils sont souvent utilisés pour un usage expérimenté ou professionnel à bord d'un bateau. 

Gilets manuels, gilets connectés...

Il existe aussi des gilets de sauvetage à déclenchement manuel très efficaces en navigation. Cependant, ces gilets sont très souvent réservés pour des pratiques plus particulières. Par exemple, le gilet de sauvetage Manuel Seapack Plastimo est un gilet à déclenchement manuel à utiliser en situation d'urgence et d'évacuation.

Pour rendre votre gilet de sauvetage connecté, nous vous invitons à vous procurer une balise de détresse individuelle. Ces balises PLB portable permettront d'augmenter considérablement vos chances de survie si vous tombez à l'eau. Ces balises s'attachent au gilet, pour en faire un gilet de sauvetage connecté repérable grâce à différents systèmes de localisation. Par exemple, le gilet automatique Ergofit+ 190N de CrewSaver a été spécialement conçu pour comporter une balise AIS McMurdo.

Tous les types de gilet de sauvetage et les différents produits cités précédemment sont actuellement disponibles à la livraison sur le site Nautisports.com, revendeur spécialiste d'activités nautiques au meilleur prix.

Autres informations qui pourraient vous intéresser